Comment arrêter les regrets?

Les regrets et le fait d’être heureux sont intimement liée. Surtout pour être heureux à long terme.

Une histoire pour commencer:

Cette histoire c’est la nôtre. Je pense, non, je suis certain que vous tous lecteurs, vous avez des regrets. On en a tous. Certains sont petits d’autres sont grands. Nous avons appris de certains et d’autres non.

Un écrivain John Izzo est allé voir des personnes plus proche de la fin de leurs vie que du début. Il voulait savoir les clés de sagesse pour être heureux. Une des clés les plus importante et qui ressort de ses échanges systématiquement sont le fait de ne pas avoir de regrets.

Quelque soit la religion, le niveau de vie ou le pays des interrogés les mêmes points reviennent systématiquement.

« Les larmes les plus amères que l’on verse sur les tombes viennent des mots que l’on n’a pas dits, des choses que l’on n’a pas faites » Harriet Beecher Stowe

 

D’où viennent les regrets?

Ce qui ressort le plus des échanges que John Izzo a eu. C’est que à la fin, ce que nous craignons le plus n’est pas la mort en elle même. C’est de ne pas avoir vécu au maximum.

Nous avons tous un temps limité. Mais nous avons tous aussi un nombres de choix illimités.

Avoir des choix illimités ne veut pas dire qu’il sont faciles, mais nous avons toujours le choix.

Les regrets viennent au moment ou l’on doit faire un choix. Souvent un choix important, qui comme n’importe quel choix aura des conséquences.

Ils arrivent quand on pense aux risques en premier et ensuite aux avantages et bienfait que la prise de risque pourrait apporté. Si on pense aux avantages bien sûr car la plupart du temps nous ne pensons même pas aux avantages.

Ainsi on se laisse dominer par la peur, la peur d’échouer et de l’échec (merci l’école). Après coup on y pense plus et on continu de vivre notre vie et y repensant de temps en temps.

Puis une vie plus tard quand la fin approche et que c’est l’heure du bilan. Les regrets arrive avec un goût d’amertume et le fameux « Si j’avais… » ou « J’aurais du… ».

avoir des regrets

Comment ne pas avoir de regrets?

 

Il n’est pas trop tard!

Il n’est jamais trop tard, certaines personnes on accompli leurs rêves très tard dans leurs vies. C’est valable pour tout le monde de 20 à 90 ans.

Ca sera peut-être même surement plus difficile que si vous aviez choisi le risque la première fois mais rien n’est irrémédiable. Vous pouvez toujours y arrivé.

Ray Kroc a racheté MacDonald à 58 ans et en a fait l’empire du Fast Food…

 

Acceptez les regrets.

 

Très bien imaginons que c’est trop tard que vous êtes trop vieux pour devenir footballeur professionnel par exemple.

Acceptez le et ne refaites pas le même genre de choix. Dites oui au risque. En effet le passé et le passé, inutile de vivre dans le passé quand le seul moment que nous pouvons vraiment vivre c’est le présent.

 

Ne craignez plus l’échec!

 

La peur de l’échec et ce qui vous conduira à prendre les plus mauvaises décision.

Les gens qui sont heureux ne regrette pas d’avoir échoué. Car il ont essayé, ils ont tenté leurs chances et ca n’a pas fonctionné mais ils ont essayé.

La réussite n’est jamais garantie, mais l’échec est certain si vous n’essayez pas!

Si vous échouez dans vos rêves ou dans vos objectifs, continuez, n’abandonnez pas non plus aux premiers échecs car les échecs sont toujours présent sur la voix de la réussite.

Après avoir franchi un mur, un autre plus grand vous attendra. Vous devrez peut-être vous y reprendre à deux fois pour le franchir. Parfois le seul moyen de franchir un obstacle ou une difficulté quelconque et de se tromper une fois, pour connaître la bonne méthode pour franchir l’obstacle.

 

N’ayez plus peur du risque!

 

Cela ne veut pas dire soyez pret à sauté d’un immeuble sans parachute bien sûr!

Mais quand on prend une décision on pense à la difficulté puis aux risques puis à la probabilité d’échouer (probabilité qui n’est pas rationnelle).

La prochaine fois que vous devez prendre une décision en lien avec vos rêves ou une décision que vous pourriez regretter si vous vous laissez dominer par le risque.

 

La prochaine fois, essayez ceci:

Commencez par vous imaginez tout ce que cela pourrait vous apportez de bon.

Pensez à tout ce qui deviendra réalité si vous réussissez.

Puis pensez au pire qui pourrait vous arrivez.

Demandez vous ensuite si vous arriverez à surmonter les épreuves et répondez à chaque fois par l’affirmative.

Ainsi vous accomplirez vos rêves et vos objectifs. Rien, aucune difficultés et obstacle ne vous arrêtera entre vous et vos rêves.

 

 

La difficulté n’est pas votre ennemie!

 

On pensent trop souvent que la difficulté et notre ennemie. C’est pour cela que la plupart du temps on choisit la facilité à court et moyen terme. Car c’est facile de ne pas se donné les moyens pour réussir et de rester chez soi et dans notre confort quotidien.

Si vous décidez de vous lancer. De partir réalisé vos rêves, tout ne sera pas facile.

Mais la difficulté et bon signe car si c’était facile tout le monde le ferait. Si c’était facile tout le monde créeraient Apple. Tout le monde voyageraient autour du monde tout le temps. Tout le monde serait son propre patron.

La réussite ça se mérite aussi. Les gens qui réussissent et sont heureux le sont car ils on eu le courage de faire des choix qui sur le moment était difficile, voir fou!

Ils n’ont pas abandonné face à la difficulté, aux risque et à la peur de l’échec. Ils ne cessaient de penser que ce qui les attendaient derrière le mur était si beau et gratifiant qu’il fallait se battre pour l’obtenir.

 

Des astuces:

 

Voilà simplement quelques phrases que vous pouvez utiliser chaques semaines pour savoir si vous êtes sur la bonne voie:

  • Est-ce que la vie que j’ai actuellement et celle que je souhaite?
  • Est-ce que j’ai agis selon mes convictions cette semaine?
  • Comment est-ce que je réagis actuellement aux revers que je subis dans ma vie?
  • Quel geste j’effectuerai dès maintenant si je surmontai ma peur et faisait preuve de courage?

 

 

Conclusion

 

Les regrets sont l’ennemi principal d’une vie heureuse.

Si vous essayez de réaliser vos rêves. Certe la route sera difficile parfois. Mais si vous y mettez toute votre énergie. Vous échouerez peut-être, mais peut-être que vous réussirez aussi.

Dans les deux cas vous n’aurez pas de regrets et vous pourrez avancer dans votre vie en étant libre et épanoui.

 

 » Vivez chaques jours comme si c’était le dernier!  » Steve Jobs

 

À ceux qui diront que le monde « réel » ne marche pas comme ca. Et bien ceux qui pensent que c’est impossible sont priée de ne pas déranger ceux qui essaient. Merci…

Vidéo inspirante 🎬

A bientôt les anticonformistes, portez-vous bien,

Si vous avez des questions ou remarques, l’espace commentaire et fait pour ça,

Ici l’article précédent sur: comment réussir même quand on est jeune!

     

 

⚠️N’oubliez pas de vous abonnez au journal pour recevoir du contenu exclusif⚠️
[grwebform url= »https://app.getresponse.com/view_webform_v2.js?u=SnAC5&webforms_id=12389001″ css= »on » center= »off » center_margin= »200″/]
Partage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *